[Crypto News #2]

L’un des chefs d’états les plus puissants de la planète fait planer la menace d’un conflit nucléaire généralisé, le peuple ukrainien doit accéder à internet via des satellites déployés par Elon Musk, François Bayrou a donné son parrainage à Marine Le Pen et il fait actuellement près de 20 degrés sur certaines parties de l’hexagone.

Ces premières lignes n’ont aucun sens, et c’est justement ce qui les rend très actuelles.

Bienvenue en 2022.

Recevez tous les mois notre Crypto News !

Au menu de ce second numéro : les dernières avancées du projet, les principales actualités des écosystèmes cryptos et DeFi et tout un tas d’autres nouvelles qui ne changeront probablement pas votre vie, mais peut-être bien la façon de placer vos économies.

L’inflation atteint de nouveaux sommets

C’est le “pas très fun” fact de cette crypto news : les 100€ que vous avez planqué sous votre matelas valent désormais 3,6% de moins que l’année dernière. Tirés par la hausse des coûts de l’énergie (et les politiques accommodantes des banques centrales, aussi), les prix à la consommation ont connu une augmentation quasi-record en France, atteignant un niveau plus atteint depuis… mi-2008 et les prémices de la crise des subprimes. Une période qui rappellera quelques douloureux souvenirs à certains.

Croyez le ou non, la France fait pourtant partie des bons élèves sur la scène internationale, et on ne saurait vous dire s’il s’agit réellement d’une bonne nouvelle.

5,1% chez nos habituels irréprochables voisins allemands, 7,4% en Espagne, 7,5% aux États-Unis, près de 50% en Turquie et en Argentine ou encore quelques 240% au Liban. On est encore loin des 1.000.000% (avec six 0, oui vous avez bien lu) du Venezuela en 2018, mais tout de même, les chiffres inquiètent.

Les chiffres inquiètent, d’autant qu’avec l’actuelle pénurie énergétique exacerbée par le conflit en Ukraine… ils devraient encore s’intensifier.

La solution ? Les taux directeurs des banques centrales ! 

Dans une logique de soutien à l’économie, ceux-ci avaient été fixés à des seuils extrêmement bas (voir inexistants) au début dans la pandémie.

Conséquence : des emprunts facilités pour les banques, les sociétés et les particuliers, qui ne se sont évidemment pas gênés pour investir cette abondante liquidité dans des actifs à risque (indices tech, cryptos…) et les faire atteindre des niveaux records.

Un temps qui semble révolu, puisque l’objectif des banques centrales tient désormais en deux mots : stopper l’inflation, coûte que coûte, quitte à priver les marchés financiers de la manne financière dont ils disposent depuis maintenant plus de deux ans.

Pour la BCE et la Fed (équivalent américain de la banque centrale européenne) s’annonce donc un périlleux travail d’équilibriste : relever les taux directeurs de façon suffisante pour enrayer l’inflation, mais pas trop non plus pour ne pas assommer les marchés.

Un feuilleton qui donnera le tempo des actifs tech et cryptos dans les mois à venir, et dont le prochain épisode devrait intervenir mi-mars, avec une probable première décision radicale outre-atlantique. Affaire à suivre.

Ukraine – Russie :
la crypto au centre du conflit

Ça ne vous a probablement pas échappé : la Russie a déclenché depuis une semaine des opérations militaires sur le sol ukrainien, engendrant par la même occasion un désastre humain et diplomatique… et d’importantes conséquences économiques.

En quelques mots, la majorité des banques russes ont été purement et simplement exclues du système SWIFT, les avoirs de la banque centrale locale gelés et les conversions du rouble en autres monnaies internationales (dollar, euro…) considérablement limitées. Ni une ni deux, en l’espace de quelques jours, le rouble a perdu près de 30% de sa valeur par rapport au dollar américain… tandis que le cours du bitcoin s’est envolé de 15%. Simple, rapide, efficace.

De l’autre côté de la frontière, un grand nombre d’Ukrainiens se retrouvent actuellement dans l’impossibilité de disposer de leurs actifs, la soudaine pression de retrait mise sur les banques locales ayant provoqué une crise de liquidité.

La réponse à tous ces problèmes ? Les cryptoactifs.

Pour faire simple, les Russes s’en servent pour contourner les sanctions internationales et les Ukrainiens pour se financer. 

Quelques semaines à peine après “l’affaire des convois de la liberté”, au cours de laquelle certains Canadiens participant à ces manifestations anti-vaccin s’étaient vus geler leurs avoirs bancaires, les cryptos montrent une nouvelle fois leur utilité en tant qu’actifs décentralisés et indépendants. Ah, et elles montrent que la technologie blockchain n’a pas de camp ni de bord politique, aussi.

Et sinon, quoi de neuf chez Mon Livret C ?

L’équipe Mon Livret C, au complet !

  • En février, l’équipe Mon Livret C s’est étoffée et accueille désormais dans ses rangs Baptiste et Rémi, arrivés respectivement en tant que Growth Manager et Gestionnaire de portefeuilles. Bienvenue à eux !
  • Nos équipes ont publié le deuxième épisode de notre série “Les idées reçues sur la crypto”. Retrouvez le ici : “La crypto, monnaie de l’illégal ?” ;
  • Des questions subsistent vis-à-vis de nos services ? Mathieu et Roméo, nos deux co-fondateurs, répondent à toutes vos interrogations dans cette vidéo en 90 secondes chrono ;
  • Un état des lieux complet de l’écosystème crypto français a été réalisé par les équipes de l’ADAN, KPMG France et IPSOS France. Spoiler : c’est très très très instructif. Retrouvez l’étude complète ici.

Des questions vous viennent à l’esprit ?
N’hésitez pas à consulter notre FAQ, notre lexique, nos autres articles ou à nous contacter directement.
Nous sommes là pour vous !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on telegram

Prêt à réveiller

votre épargne ?

🚀 Rejoignez notre liste d’attente pour accéder à nos services en avant-première
et gagner jusqu’à 100€ à l’ouverture de votre compte !

🚀 Rejoignez notre liste d’attente pour accéder à nos services en avant-première et gagner jusqu’à 100€ à l’ouverture de votre compte !

Prêt à réveiller votre épargne ?

🚀  Rejoignez notre liste d’attente pour accéder au service en avant-première et gagnez jusqu’à 100€ à l’ouverture de votre compte !